Rose des Vents extrudée ou roue de médecine

Portes, bois, miroirs, cuivre, leds.
225x170x170 cm.
2010
Une rose des vents a été extrudée, c’est à dire étirée verticalement. Les flèches vers les cardinaux sont devenues des portes qui invitent au voyage. Sur chacune, une lettre dorée, N, E, S, W (North, South, East et West) indique un cap. À l’intérieur de cette roue de médecine chamanique le blanc domine. Au sol et au plafond deux miroirs mis en abîme, créent un vertige, un passage «de l’autre côté du miroir», un tunnel sans fin dans lequel les reflets sont répétés infiniement.
Aucune porte n’est identique et les miroirs ne sont pas strictement parallèles.